Lettres de la ville-peinture : En manque de couleurs

Il y avait autrefois un petit garçon à l'imagination fertile et à la tête remplie de questions : pourquoi les humains ne sont-ils pas couverts de poils comme les chats ? Pourquoi les arbres n'ont-ils pas des yeux? Pourquoi la queue des chiens est-elle sur leur dos et pas sur leur tête ? Et surtout, comment le petit garçon peut-il faire pour que les créatures imaginées dans son sommeil ne disparaissent pas au réveil ?

Avignon dans tous ses états

Par Daphné Bathalon

Un séjour à Avignon pendant son festival est une expérience qui relève du festin gargantuesque. Insatiables, les festivaliers butinent d’un théâtre à l’autre, ne sortant d’une salle que pour se précipiter dans une autre, à peine le … Lire la suite

Montréal Complètement Cirque – Vertige et voltige en plein ciel

par Daphné Bathalon

Jusqu’au 13 juillet, la Satosphère de la Société des arts technologiques prend des allures de chantier de construction alors que la plus récente création de la Fabrique Métamorphosis, Ironworkers local 777, s’y installe à l’occasion … Lire la suite